Show

Monocle, Portrait de S. von Harden prend comme source d’inspiration le célèbre tableau Portrait de la journaliste Sylvia von Harden, peint par l’artiste allemand Otto Dix en 1926. Fascinante par sa facture, la sulfureuse androgynie qui se dégage du modèle, autant que par l’aspect froid, propre au style de la Nouvelle Objectivité, cette peinture marque l’avènement de la «nouvelle femme» ou «femme moderne», caractérisée notamment par le coupe à la garçonne, le monocle et bien sur la cigarette. Partant de la séance de pose, le texte, basé à l’origine sur des faits et témoignages d’époque prend la forme d´un singulier monologue qui nous plonge dans l´univers privé de la célèbre journaliste. Véritable performance, la pièce offre une immersion dans la tête et le corps d’une icône allemande des années 1920, autant qu´une promenade dans le Berlin de l´entre deux guerres et l’oeuvre singulière d´Otto Dix. 

De
Stéphane Ghislain Roussel
Avec
Luc Schiltz
Mise en scène
S. G. Roussel
Composition musicale
Viktor Ilieff
Coproduction
Cie Ghislain Roussel Théâtre National du Luxembourg
Sunday 01 July 2012
17:00 | Théâtre National du Luxembourg